[Podcast]

On n’entend pas souvent la parole des jeunes qui sont « placés » dans des institutions. On n’entend pas souvent la parole de tous ces « travailleurs sociaux » de ces institutions. Et quel regard ça donnerait si un jeune placé devenait plus tard à son tour un éducateur mais sans le dire à personne lors de son engagement ?

Graziella Van Loo, qui a réalisé ce docu-fiction Ces jeunes qui écoutent leurs cheveux pousser, anime également l’émission radio “Micro ouvert“, émission qui donne la parole aux gens.

J’ai travaillé trois années dans un Centre d’Accueil Spécialisé pour jeunes filles placées par un juge de la jeunesse. C’était une « maison » qui ouvrait ses portes avec un tout nouveau projet
pédagogique. J’y ai tenu un « cahier » avec une collègue pour y noter les phrases incroyables des jeunes, les manières différentes d’être éduc, les paroles brutes du terrain.
J’ai été « placée » par un juge et enfermée à l’âge de 13 ans au Détour à Chastre, une institution qui a dû mettre la clef sous la porte grâce à la Ligue des Droits de l’Homme.

Ici, c’est mon point de vue de jeune fille enfermée que je relate.

Ce sont des récits tirés de ces expériences que je veux raconter.

Graziella Van Loo

_________

Réalisation : Graziella Van Loo
Prise de son : Gregor Beck
Montage / Mixage / Sound design : Thierry Van Roy
Composition musicale : Béatrice De Bock, Maxime Vétillard et Thierry Van Roy
Production : Across Stickos, avec l’aide du FACSR et de l’acsr

Ces jeunes qui écoutent leurs cheveux pousser

Posté dans Articles audios, Audio, Featured, Société Jeunessetravailleurs sociaux

[Podcast] On n’entend pas souvent la parole des jeunes qui sont « placés » dans des institutions. On n’entend pas souvent la parole de tous […]

Lire plus "Ces jeunes qui écoutent leurs cheveux pousser"

Podcast

Comment peut-on expliquer que des gens se fassent manipuler sur base de rumeurs, de bobards, d’inepties, de mensonges avérés et deviennent à leur tour des manipulateurs en les transmettant ? Savent-ils que ce sont souvent des escrocs ou des psychopathes, qui, parfois, ne font qu’un, et profitent de l’empathie des citoyens pour remplir leur compte en banque ou accéder à des fonctions importantes ?

Pour analyser cette situation de la manipulation mentale ou psychique, Serge Tisseron[1], psychiatre et psychanalyste, auteur de Empathie et manipulations chez Albin Michel, donne en exemple Donald Trump qui fit croire qu’il était de la même trempe que ceux qui s’opposaient aux migrants et adopta leurs protestations et insultes à l’égard des réfugiés. Il se montra même une victime qui se rebellait et, au bout de sa stratégie de manipulation, il promit qu’il aiderait le peuple américain à se débarrasser de ces intrus. Donc, « Votez pour moi » !

Posté dans Articles audios, Audio, Chronique, Featured, Partenariat Fréquence Terre Lutte idéologiqueTrump

Podcast Comment peut-on expliquer que des gens se fassent manipuler sur base de rumeurs, de bobards, d’inepties, de mensonges avérés et deviennent à leur tour […]

Lire plus "Êtes-vous manipulateur ou manipulé ?"