La prostitution des mineur.es, partie intégrante de l’industrie du sexe

Richard Poulin est professeur émérite de sociologie (université d’Ottawa) et professeur associé à l’Institut de recherches et d’études féministes (UQAM). Il est l’auteur d’ouvrages sur les industries du sexe, les questions ethnico-nationales, les violences meurtrières, ainsi que le socialisme et le marxisme. Il vient de publier la traduction et la préface du livre de Karl Kautsky « L’origine du christianisme » (Paris, Syllepse) et un roman co-écrit avec son fils sous pseudonyme, « On aurait dû vous croire » (Montréal, M Éditeur).

Avant de répondre à vos questions, j’aimerais préciser que mon livre Les enfants prostitués (publié par Imago) constituait le premier volet d’une étude sur l’exploitation sexuelle mondialisée des enfants. Le deuxième volet portait sur la pornographie. Il s’intitulait Sexualisation précoce et pornographie (publié par La Dispute). Outre l’analyse de l’exploitation sexuelle des enfants dans la pornographie, il s’attachait à montrer l’influence de la pornographie sur l’hypersexualisation des filles, et l’impact de la pornographisation sur les codes sociaux et culturels, ce qui joue un rôle fondamental dans la banalisation sociale et politique de la prostitution.

Dans les deux cas – prostitution et pornographie –, il y a un tronc commun, à savoir l’agression sexuelle lors de l’enfance. Environ 85 % des femmes prostituées ont été victimes d’agressions sexuelles dans leur enfance. Il n’y a pas d’enquêtes similaires dans le cas des « stars » de l’industrie pornographique (les hardeuses), mais à lire leurs biographies et autobiographies, on s’aperçoit que les violences sexuelles subies dans l’enfance sont courantes. J’ai mené une enquête auprès de danseuses nues (échantillon de 25). Quelque 80 % d’entre elles m’ont révélé avoir été victimes de viols incestueux.

Lettre d'information

Recevez nos lettres d’information

A propos de nous

pour écrire la liberté SCRL FS est une coopérative d'édition qui a pour objectif de contribuer à l'édification d'une société démocratique, libre, juste, solidaire et durable.