Covid: solidarité ! Vous avez dit solidarité ?

Le Premier ministre de Belgique, le libéral Alexander De Croo, ainsi que ses compères gouvernementaux, ne cessent de nous le répéter : les citoyens doivent faire preuve de solidarité face au méchant virus. On peut se demander ce qui fait que, soudain, ils n’ont plus que ce mot de solidarité à la bouche alors que, depuis des décennies, la solidarité est une qualité dont le monde politique n’a guère usé ?

Voilà que soudain les nantis, en général égoïstes, découvrent les vertus de la solidarité.
Alors que tous les indicateurs montrent que la pauvreté et la précarité augmentent sans cesse depuis des années, alors que les inégalités ne cessent de croître[1], voilà que soudain les nantis, en général égoïstes, découvrent les vertus de la solidarité. Serait-ce parce que, contrairement à la pauvreté dont ils se savent totalement protégés, ils se sentiraient menacés par le Covid-19 ? Certes, le virus frappe plus durement ceux qui travaillent en première ligne (infirmi∙er∙ère∙s, conduct∙eur∙rice∙s des transports en commun, éboueurs, caissièr∙e∙s…) et ceux qui n’ont pas un bel appartement pour télétravailler en toute quiétude. Toutefois, ceux qui se prennent pour l’« élite » réalisent qu’ils ne sont pas à l’abri. De Trump à Wilmès, de Johnson à Bolsonaro, ils ont été infectés. Comme 98% des malades, ils s’en sont tirés sans trop de mal, mais leur classe, celle qu’ils protègent avant toute autre, se voit menacée. Alors, les damnés de la Terre, vous qu’on a toujours méprisés, soyez gentils s’il vous plaît et faites preuve de solidarité…

[wcm_nonmember]