Café-débat : résistance créatrice et désobéissance civile non-violente

“Chaque jour, nos rêves d’un futur enviable, pour nous et les géné­­­­­­­­­­­ra­­­­­­­­­­­tions à venir, semblent nous échap­­­­­­­­­­­per. Le bilan des crises écolo­­­­­­­­­­­giques, migra­­­­­­­­­­­toires ou sociales ne cesse de s’alour­­­­­­­­­­­dir. Quelles actions peuvent être à la hauteur des défis auxquels nous sommes confronté.e.s ? En réponse, des citoyen.ne.s font le choix de résis­­­­­­­­­­­ter : boycotts, marches pour le climat, grèves, ZAD… La déso­­­­­­­­­­­béis­­­­­­­­­­­sance civile non violente a le vent en poupe : elle implique la défense d’un inté­­­­­­­­­­­rêt géné­­­­­­­­­­­ral contre des pratiques, une poli­­­­­­­­­­­tique, des lois qui le contre­­­­­­­­­­­disent.” L’équipe de POUR est allée à la rencontre des citoyens engagés de la province du Brabant-Wallon et a capté les échanges pour les faire résonner au-delà de cette soirée du 18 janvier à Ottignies. Animés par Riccardo Petrella, les participants ont librement pris la parole pour tenter de répondre aux questions essentielles que se pose chaque personne engagée dans une forme de résistance aujourd’hui. La vidéo complète d’1h20 est disponible pour tout lecteur connecté avec son compte d’abonné à pour.press.

Retrouvez toutes les prochaines dates du “Tour des cafés” sur leur site.


La version courte est en accès libre,
mais l’entièreté de l’entretien
est réservé aux abonnés. (S’abonner / Se connecter)

Pour accéder à l’intégralité de ce contenu, vous devez vous connecter (connexion) ou souscrire à l’Abonnement numérique.