3 questions à André Peters

Les banques sont organisées maintenant au plan européen et au plan mondial, et dans ce contexte, de nouveaux acteurs apparaissent. Ce sont les sociétés financières, les “fintechs”, qui maîtrisent les technologies financières et informatiques, et les grandes sociétés comme Facebook, Amazon, Alibaba, etc. Et ces société développent des écosystèmes dans lesquels elles entendent emprisonner des communautés d’utilisateurs. Par exemple, Facebook lance sa monnaie, le Libra. Quel est l’objectif de Facebook ? C’est pas le bonheur universel, c’est pas la paix sur la terre. Son objectif est un objectif purement commercial.” André Peters répond à nos questions sur l’arrivée des cryptomonnaies dans nos sociétés et les implications de ces dernières sur nos démocraties. Analyste à une grande institution financière publique et chroniqueur régulier sur notre site, André Peters se définit lui-même comme un “sociologue des monnaies”.


La version courte est en accès libre,
mais l’entièreté de l’entretien
est réservé aux abonnés. (S’abonner / Se connecter)

Pour accéder à l’intégralité de ce contenu, vous devez vous connecter (connexion) ou souscrire à l’Abonnement numérique.