3 questions à Albert Ogien

Interview d’Albert Ogien, réalisée par Jean De Munck.

Jean De Munck et Jean-Claude Garot ont eu le plaisir de rencontrer Albert Ogien, directeur de recherches au CNRS. Il a écrit, avec Sandra Laugier, le livre “Antidémocratie” – Paris, La découvertes, 2017.

Suite à la sortie de ce livre, nous lui avons posé plusieurs questions:

  1. Vous avez écrit un livre, avec Sandra Laugier,  “Antidémocratie”. Il semble bien que nous vivions à l’heure des populismes. Aujourd’hui, dans les pays d’Europe, ces populismes ont un parfum d’extrême droite ou de droite extrême. Il y a également des tentatives de populisme de gauche. Quel est votre diagnostique à propos de ces deux types de démarche politique?
  2. On a assisté au cours des 10 dernières années à la naissance de mouvements nouveaux, comme par exemple le mouvement des places ou Anonymous. On a assisté aussi à la création de partis politiques nouveaux: Syriza, Podemos, Ciuadanos, le Mouvement 5 étoiles, etc. Pensez-vous qu’il y ait un changement du rapport de la population avec la politique?
  3. Une dernière question sur la démocratie: on la définit habituellement comme la souveraineté du peuple, mais il me semble que vous dites que cette définition est souvent naïve et peu opératoire dans le monde d’aujourd’hui. Comment la redéfinir, alors, ou la déplacer?


La première question est en accès libre. L’entièreté de la vidéo est réservée aux abonnés. (S’abonner / Se connecter)

Pour accéder à l’intégralité de ce contenu, vous devez vous connecter (connexion) ou souscrire à l’Abonnement numérique.