Premier mai 2020 : faites le travail

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS

Ce que le confinement et le déconfinement font à nos vies : enquête en cours

La crise sanitaire et toutes les crises qu’elle entraîne nous forcent à changer certains comportements et à regarder la poussière cachée sous le tapis. Mais qu’est-ce qui a vraiment bougé avec le confinement ? Qui souffre de quoi ? Qui a gagné quoi ? Que voulons-nous garder, ou pas, de cette période inhabituelle ?

C’est ce que nous pourrons mieux comprendre, ensemble, après avoir analysé vos réponses à ce questionnaire. En répondant à cette enquête, vous participez à la définition de ce que nous voulons pour l’avenir. Partagez largement autour de vous car plus nous serons nombreux à y répondre, plus les résultats seront significatifs.

 Proposition de Dominique Méda
 
 Proposition de Pavlina Tcherneva
 
 Proposition d’Isabelle Ferreras
 
 Proposition de Benoit Borrits
 
 Proposition de Florence Jany-Catrice
 
 Proposition d’Emmanuel Dockès
 

Émission-colloque en direct de ce vendredi 1er Mai
Propositions pour un plan écologique, social et démocratique

Le programme de ce vendredi 1er Mai 2020

Le travail est à la fois malmené et reconnu par l’expérience du confinement. Ce PremierMAI2020, nous avons organisé une émission-colloque pour présenter et discuter des propositions audacieuses pour en faveur d’une réorganisation du monde du travail, afin que l’après-corona ne se traduise pas en un retour à l’avant.

L’émission était animée par Isabelle Masson-Loodts (journaliste indépendante) et Julien Charles (CESEP & UCLouvain). Le programme est le suivant :

  1. Faire basculer nos sociétés dans la reconversion écologique, une proposition de Dominique Méda (Université Paris Dauphine) discutée par Marie-Hélène Ska (CSC) et Christine Mahy (Réseau wallon de lutte contre la pauvreté)
  2. Garantir un emploi pour tous, une proposition de Pavlina Tcherneva (Bard College & Levy Economics Institute, NY) discutée par Emeline De Bouver (Institut d’éco-pédagogie) et Bruno Bauraind (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)
  3. Démocratiser l’entreprise, une proposition d’Isabelle Ferreras (FNRS & UCLouvain), discutée par Sara Lafuente Hernandez (Institut syndical européen – ETUI) Mathieu Verhaegen (Actrices et acteurs des temps présents)
  4. Créer un fonds socialisé d’investissement, une proposition de Benoît Borrits (economie.org) discutée par Bernard Bayot (New-B) et Anne-Laure Desgris (Smart)
  5. Valoriser les emplois utiles, une proposition de Florence Jany-Catrice, discutée par Daniel Richard (FGTB) et Antoinette Brouyaux (Associations 21)
  6. Inverser la semaine et le weekend, une proposition d’Emmanuel Dockès (Université Paris Dauphine) discutée par Boris Libois (Extinction Rébellion) et Fanny Dubois (Fédération des maisons médicales)

L’émission se termine par une non-proposition de Paul Hermant, qui invitera à élargir et approfondir la dynamique participative nécessaire à la construction d’un plan écologique, social et démocratique.