Le radeau des cimes; Godelive Ugeux; POUR; www.pour.press;

Le radeau des cimes

À 50 mètres d’altitude, dans la canopée

 

Depuis la sortie de « La Vie Secrète Des Arbres » de Peter Wohllebe, les livres sur la communication entre les arbres par les racines ne manquent pas d’intéresser le grand public. Mais là-haut, dans les cimes, que se passe-t-il ?  Francis Hallé, botaniste et chercheur le raconte avec passion. [1]Quelques éléments entendus sur France Culture invitent à lire « Le radeau des cimes » ….

 

Les arbres ne marchent pas et ne font pas de bruit, c’est à peine si on les croit vivants. Pourtant, ils ont leurs propres sensibilités et certaines proches des nôtres. Le plus vieux, en Tasmanie, s’appelle le Houx royal. Il n’est pas près de mourir et potentiellement restera vivant tant qu’on lui fiche la paix. Il a 43.000 ans, l’âge de Neandertal, ce moment où il y avait sur terre deux espèces humaines.

 

L’explorateur, Francis Hallé, est un alerteur sur le devenir des forêts tropicales. Il a passé sa vie en forêt où, dit-il, « chaque graine est la promesse d’un géant ». À ses yeux, les arbres ne sont pas immobiles, ils traversent des océans et peuvent charmer les nuages. « Je m’intéresse à la vie et je vais là où il y en a le plus, explique-t-il. Je me suis aperçu que ce n’est pas tant dans le sol où les racines sont de véritables lassos qui se touchent et se croisent que ça se passe, mais en haut, dans la canopée.  Et là, j’ai trouvé mon métier.

Pour accéder à l’intégralité de cet article, vous devez vous connecter (connexion) ou souscrire à l’Abonnement numérique.



Des infos en image : https://www.franceculture.fr/emissions/les-passeurs-de-science-les-grandes-expeditions-scientifiques/les-expeditions-du-radeau

[1]https://www.franceculture.fr/emissions/de-cause-a-effets-le-magazine-de-lenvironnement/la-voix-est-libre-avec-francis-halle

[2]Sa  sixième mission est racontée dans Le radeau des cimes. Francis Hallé et Dany Cleyet-Marrel. J.-C. LATTÈS