Race et colonialité – une interview de Norman AJARI

Norman AJARI est philosophe, professeur à Villanova University (USA), militant décolonial et membre du Parti des Indigènes de la République, il est l’auteur de “La dignité ou la mort. Ethique et politique de la race” paru en 2019 aux éditions La Découverte.

« La Dignité ou la Mort » : C’est le titre du livre écrit par Norman Ajari, philosophe et universitaire à Villanova University, dans la ville de Philadelphia. A l’heure où les hopitaux débordent, où les lits manquent pour les malades, où le personnel soignant est épuisé, et où des personnes âgées meurent isolées dans des maisons de repos, ce titre sonne comme une prophétie …

Pourtant, c’est une toute autre réalité que décrit ici Norman Ajari : celle des noir.e.s aux États-Unis et en Europe, celle du racisme banalisé, de la xénophobie, des inégalités Nord-Sud … Dans un langage d’une rare précision et d’une éloquence remarquable, Norman Ajari tire les ficelles de la pensée coloniale et dévoile les traces laissées par l’esclavage, qui encore aujourd’hui, aliène la communauté noire aux États-Unis, notamment à travers les dérives du militantisme des descendants d’esclave. Avec un point de vue critique et distancié, il aborde la question des réparations de l’esclavage aux États-Unis et revient sur l’utilisation du mot « race » hypocritement banni des Constitutions en Occident : « Sous les atours d’une rationalité supérieure selon laquelle  il faudrait désamorcer cette notion de race en permanence, on en arrive à des comportements absolument irrationnels qui conduisent à avoir des précautions exagérées autour de cette notion, des précautions qu’on n’a pas autour d’autres notions. »

Malgré le matériel rudimentaire dont nous disposions, nous avons profité de son passage à Bruxelles pour rencontrer M. Ajari, il semble que nous ayons eu raison : nous vous proposons une demi-heure d’interview passionnante pour éclairer les dessous de la domination coloniale qui structure l’économie mondiale et les rapports Nord-Sud depuis des siècles. Merci à notre journaliste Robin Delobel et à notre monteur, Nassim Daoudi qui ont rendu cette vidéo possible.

Une interview de Robin Delobel.

La version courte est en accès libre,
mais l’entièreté de l’entretien
est réservé aux abonnés. (S’abonner / Se connecter)

Pour accéder à l’intégralité de ce contenu, vous devez vous connecter (connexion) ou souscrire à l’Abonnement numérique.

One thought on “Race et colonialité – une interview de Norman AJARI

Vous devez souscrire à l’abonnement numérique pour commenter cet article.
Déjà abonné? Connectez-vous pour ajouter un commentaire!