Vaccins : une approche dépassionnée

L’année 2021 connaîtra sans nul doute, une vedette planétaire : le vaccin anti-Covid-19. Par contre, des doutes, il y en reste beaucoup sur l’efficacité, l’innocuité, la nécessité… de la vaccination que les autorités nous présentent comme indispensable et les résistants comme très dangereuse. Et si, évitant l’ultracrépidarianisme[1], nous osions tenter une approche se voulant du « juste milieu », se basant sur les connaissances scientifiques, mais tenant compte de la part d’irrationnel qui, heureusement, vit en chacun de nous. En espérant que comprendre mieux aidera à éviter les discours excessifs[2].

 

Les premières immunisations par injection de substances protectrices contre une maladie, la variole, furent scientifiquement enregistrées en 1796 
Vaccin : peut-être vous êtes-vous déjà interrogé sur l’origine étymologique de ce substantif. En fait, il provient du mot latin vacca, la vache. En effet, les premières immunisations par injection de substances protectrices contre une maladie, la variole, furent scientifiquement enregistrées en 1796 par le médecin anglais Edward Jenner qui inocula la maladie assez bénigne, la vaccine, commune aux humains et aux bovins et qui protégeait de la variole[3] (il y eut de nombreuses expériences proches de variolisation auparavant, notamment en Inde en médecine ayurvédique et en Chine dès le XIe siècle).

Par la suite, la guerre des vaccins contre les microbes, virus ou bactéries, connut d’autres combats, avec des victoires sur le rage (Pasteur) ou la poliomyélite dont, rappelons-le, les « inventeurs » des vaccins, Jonas Salk et Albert Sabin, n’ont pas breveté leurs découvertes, se privant ainsi de gains mirifiques, à l’opposé des cupides multinationales de 2021. Aujourd’hui, dans nos contrées, les vaccins les plus distribués sont ceux contre la grippe annuelle, contre l’hépatite et, pour les plus jeunes surtout, contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et le fameux « DéTéPér » (diphtérie-tétanos-pertussis (coqueluche)). En France, on propose même une vaccination contre 9 maladies d’un seul coup. Quand on aime, on ne compte pas…

 

Les différents types vaccins

[wcm_nonmember]