Le Service Communautaire – Quand la Belgique force les plus précaires à travailler gratuitement

Etre contraint·e de travailler gratuitement en Belgique? C’est possible…

Imaginez !… Vous êtes un·e travailleur·euse, sans énormément de qualifications, mais avec beaucoup d’énergie vous cherchez un emploi – pas facile, en ces temps où il n’existe en Belgique qu’une offre d’emploi pour 17 demandeur·euse·s… On vous engage finalement comme jardinier·e communal·e, avec un salaire pas énorme, mais ça permet au moins de subvenir à ses fins de mois.

Cet article est disponible en version audio pour les abonnés.  Pour accéder à l’intégralité de cet article, vous devez vous connecter (connexion) ou souscrire à l’Abonnement numérique.


Merlin Gevers

Par Merlin Gevers

Juriste et politologue, ex-syndicaliste étudiant à l’Assemblée générale des étudiant.e.s de Louvain (AGL) et la Fédération des étudiant.e.s francophones (FEF), Merlin Gevers travaille actuellement au Réseau wallon de lutte contre la pauvreté comme chargé de mission pour défendre les droits fondamentaux des plus précaires et leur accès à la justice.