Il faut refuser le traçage numérique

Lettre ouverte aux parlementaires fédéraux, wallons et bruxellois
Le 12 mai 2020

Alors que se met en place un déconfinement progressif attendu par tous, nous tenons à attirer votre attention sur les risques inhérents à une mesure préconisée par certains pour limiter la diffusion du coronavirus et éviter un rebond de l’épidémie.

Il s’agit bien sûr du traçage numérique, lequel permet d’identifier les relations interpersonnelles des individus grâce à leur smartphone et à une application faisant appel au système Bluetooth. Si le traçage numérique ne semble pas avoir les faveurs des autorités régionales pour le moment, il reste bien présent dans la tête de certains experts et responsables politiques.
[wcm_nonmember]