TTIP : “Au Parlement de jouer”

Le Parlement européen aura l’occasion, le 29 juin prochain, de contrer le traité transatlantique. Ce traité de libre-échange reflète les faiblesses et les erreurs de l’UE, et l’inscrit dans un rapport de forces qui la désavantage. Il est temps d’y mettre un coup d’arrêt. Une opinion de Pierre Defraigne, directeur exécutif du Centre Madariaga-Collège d’Europe, directeur général honoraire de la Commission européenne.

Le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) signe la logique d’un double échec européen : échec à la croissance, imputable à la paralysie de l’Eurozone et échec à la sécurité imputable au vide stratégique européen. Le Parlement européen saura-t-il s’arracher à l’emprise de la grande coalition de Berlin pour stopper le cours du TTIP en rejetant la clause arbitrale en faveur des multinationales ? Ce débat décisif opposera, le 29 juin à Bruxelles à la Commission INTA du Parlement (commission du commerce international, responsable des questions relatives à la politique commerciale commune de l’UE et de ses relations économiques extérieures), une coalition d’idées à une logique intergouvernementale qui a conduit l’Europe dans une double impasse.

Lisez la suite de l’article sur LaLibre.be