Le CETA ou comment affaiblir la protection sociale

Le CETA, accord économique et commercial global entre l’UE et le Canada, dépasse les aspects commerciaux classiques et s’attaque directement aux réglementations, comme les autres traités dits de «nouvelle génération» que sont le TTIP ou le TiSA. Ce genre d’accord, s’il bénéficie aux grandes firmes transnationales capables de tirer profit des restructurations et des économies d’échelle, affaiblit les marges de manœuvre des États pour financer les systèmes de protection sociale.

Ainsi commence la note politique produite par le CNCD qui s’intéresse de longue date aux traités commerciaux. Ici, il est spécifiquement question de la protection sociale, une fois de plus malmenée.