Lancement des Cahiers d’analyse de POUR

Devenu coopérative de presse début 2017, POUR lance une nouvelle publication avec les Cahiers d’analyse. Le premier numéro est intitulé «Changeons l’Europe». Un thème d’actualité avec le soixantième anniversaire du Traité de Rome. Et un thème d’avenir meilleur, espérons-le.

C’est au Parlement européen ce jeudi 30 mars que s’est tenue la conférence de presse pour la sortie des Cahiers d’analyse. POUR, constitué depuis peu en coopérative (par ici pour le manifeste, par là pour la souscription de part), redéploie son action. Outre le site maintenant bien connu, une présence remarquée sur les réseaux sociaux ainsi que le journal papier, nous avons décidé de lancer une nouvelle collection. Celle-ci s’attachera à cerner des enjeux sociétaux, politiques, économiques ou sociaux de manière approfondie. L’idée est de stimuler la réflexion et le débat d’une manière dynamique, en dépassant les constats pour formuler des propositions.

Il serait abscons de le nier, l’Europe est dans le creux d’une vague qui pourrait l’engloutir. Pierre Defraigne évoque une triple crise, celle du système capitaliste, celle de la gouvernance de la zone euro et celle de l’identité européenne. Hubert Védrine parle, lui, d’un mélange instable aux proportions variables, constitué d’anti-européens, de pro-européens, de vrais européistes fédéralistes et d’une majorité d’eurosceptiques càd de citoyens déçus ou devenus allergiques. Parmi d’autres, David Van Reybrouck discerne une division entre ceux qui se sentent représentés et ceux qui ont l’impression d’être laissés pour compte (jusqu’à l’arrivée d’un dirigeant populiste). Quelqu’un comme Varoufakis est encore plus net: «soit l’Union européenne devient démocratique, soit elle s’écroule».

Face à ce délitement constaté et commenté de toutes parts, les remèdes diffèrent considérablement. En finir définitivement avec l’Europe, s’en désintéresser, la réformer véritablement, aménager son fonctionnement… POUR a souhaité privilégier une option positive qui amène à une (re)construction démocratique, sociale, juste et durable.

Dans ce sens, l’été dernier, nous avions publié sur notre site une série intitulée Des voies pour changer l’Europe. C’est sur elle que se fonde ce premier numéro des Cahiers. Ce travail, patient et méthodique, a été mené par Robert Polet, auteur de la série et coordinateur de l’ouvrage. Il reprend des propositions sur l’avenir de l’UE, émanant de personnalités aussi diverses* que Yanis Varoufakis, Philippe Maystadt, Hubert Védrine, Thomas Piketty ou Joseph Stiglitz entre autres noms reconnus.

Un total de douze contributions ont été rassemblées. Sans qu’elles soient de même ampleur ou nature, elles sont regroupées en 3 parties: 4 voies radicales, 6 voies réformistes et 2 voies spécifiques complémentaires.

L’ouvrage est complété par une synthèse des propositions. Celle-ci se présente sous forme de tableaux portant sur les traités européens, les changements institutionnels ainsi que les nouvelles orientations, priorités et pratiques politiques. Ces tableaux offrent une vue d’ensemble intéressante, permettant de saisir lignes de force, intérêts et convergences. Le cahier se conclut avec les orientations majeures, au nombre de trois, qui se dégagent.

Avec ce travail d’une cinquantaine de pages, nous n’avons évidemment pas la prétention d’avoir fait le tour de la question. Mais nous souhaitons qu’il puisse servir de base de discussion et soit approfondi afin de définir un projet élaboré d’alternative démocratique. D’ici à 2019 car les prochaines élections européennes constitueront assurément un moment politique capital. Sans alternative crédible et largement soutenue, l’avenir de l’Europe apparaît sombre.

Pour continuer la réflexion, nous avons déjà profité de la présentation officielle des Cahiers. Les eurodéputés Philippe Lamberts (Verts/ALE) et Marc Tarabella (PS) ainsi que Sophie Rauszer, conseillère politique du groupe GUE/NGL et représentante de la France Insoumise, nous avaient rejoints. Ils ont nourri le débat qui a suivi avec leur vision du futur de l’Europe. Nous proposerons les vidéos de ces interventions très prochainement sur le site.

Il est possible de se procurer ce n°1 des Cahiers d’analyse par envoi postal. Pour ce faire:
– adressez vos coordonnées à info@pour.press
– virez la somme de 9€ sur le compte BE28 1030 4609 9320 avec «Europe» en communication.


* Signalons que nous déplorons l’absence de femmes dans la liste retenue parmi les contributeurs. Malgré des recherches étendues, nous n’avons pas trouvé de proposition constructive de la part d’une personnalité féminine que nous aurions pu reprendre.