Humans Welcome, odyssée humaniste

Les participants à Humans Welcome quittent Athènes tôt ce jeudi matin. Cette action imaginée par un collectif de citoyens belges a pour but de sensibiliser l’opinion publique au sort désastreux réservé aux migrants par l’Union européenne. Ils suivront la route des Balkans et devraient rejoindre Bruxelles le 16 avril.

Nous avions présenté le projet début mars. Une quinzaine de coureurs à pied allaient se relayer de la Grèce à la Belgique en traversant la Serbie, la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne. Soit 3000 km d’un chemin emprunté par des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants et aujourd’hui quasiment verrouillé. Via cette action forte et symbolique, les initiateurs avaient la volonté de réveiller les consciences autour de la question des migrants. Car la politique d’accueil de l’Union européenne s’avère déficiente et sans rapport avec les valeurs qu’elle prétend représenter*.

Le financement participatif a permis de recueillir 10.000 euros pour le projet. Ces dons couvrent les frais de location des trois mobilhomes prévus pour le voyage, lesquels ont aussi pour but d’amener sur place les médicaments et les vêtements collectés avant le départ. Précisons que tous les participants sont bénévoles et assument les frais de leur participation à cette opération. Une équipe mêlant médecins, informaticiens, chauffeurs, communicants et amis s’est constituée pour assurer le bon déroulement de cette expédition.

Nous avons reçu un premier message de l’équipe depuis son arrivée en Grèce.

Le trajet en motor home d’une petite cinquantaine d’heures s’est bien déroulé. Nous sommes stationnés sur Athènes.
Hier, le 4 avril, nous avions rendez-vous avec les autorités de Lesbos, visite du camp de réfugiés de Moria, de camps fermés ainsi que d’autres lieux d’hébergements informels…
Là, il y a environ 500.000 gilets de sauvetage, entassés entre deux collines. Là, s’arrête l’humanité. Entre les faux gilets de sauvetage qui coulent en se gonflant d’eau, les brassards pour nouveau-nés, les zodiacs éventrés, nous avons été témoins de ce que l’être humain peut faire de pire.

La famille Kempson, artistes locaux, nous accueille et nous fait prendre conscience de la situation. Rester spectateur de ce qu’il se passe en Méditerranée nous rendrait complices de milliers de meurtres. Les politiques européennes ne sortent pas de nulle part, ce sont les hommes et les femmes qui nous gouvernent qui les votent et les font appliquer.

Le 5 avril, une conférence de presse s’est tenue à Athènes avant que symboliquement, le groupe aille fouler le stade olympique. Les coureurs sont maintenant sur la route. Dans une dizaine de jours, ils arriveront sur l’esplanade du Parlement européen. Y prendront place une création artistique, représentant un zodiac et des gilets de sauvetage, ainsi qu’un assemblage de cartes recueillies le long du parcours avec des messages adressés aux eurodéputés. Appel est lancé à ceux qui voudraient aussi parcourir les 6 derniers kilomètres ou donner un coup de main à l’organisation.

D’ici à l’arrivée, nous reviendrons sur ce périple. Il est également possible de suivre Humans Welcome via le site propre, qui propose un carnet de voyage, et les réseaux sociaux. Vu les connexions aléatoires lors du parcours, facebook sera probablement la voie à privilégier.

Suivre sur Facebook
Suivre sur Twitter
Suivre sur Instagram


* Dépêche AFP du jour… Elle annonce qu’environ 1350 migrants ont été secourus jeudi 5 avril au cours de douze opérations distinctes et que le corps d’une personne décédée a été récupéré. C’est ce qu’indiquent les gardes-côtes italiens qui coordonnent les secours en Méditerranée centrale. Un navire des gardes-côtes, plusieurs navires commerciaux et deux bateaux d’ONG ont participé à ces opérations de secours, selon la même source.
Selon les derniers chiffres présentés jeudi, 25.098 personnes sont arrivées en Italie depuis le début de l’année, soit une hausse de 29,87% par rapport à la même période en 2016.