Fillon Filon Fion Fin Fi!

Je dois avouer une certaine délectation. Non à la vision des démêlés de «la droite la plus bête du monde», la française, car les affaires sont finalement désastreuses pour la démocratie tout entière.

Mais délectation à la vision d’un clan qui se décompose sous nos yeux, expose sa contradiction politique et morale et sidère par sa bêtise.

En ces temps de propagation du virus H5N8, dévastateur pour la volaille, pensons d’abord au Canard Enchaîné, journal salutaire, journal nécessaire, journal sérieux, journal politique, journal d’intervention, un modèle.

On s’inquiétait de voir la droite de France prendre la présidence, en mai prochain, quasiment sans avoir à se baisser, les doigts dans le nez. Ladite droite, décomplexée, se charge elle-même de sa propre démolition. Dans ce contexte, pas besoin de POUR! Pourquoi ajouter un commentaire à la curée?

Rappelez Bourdieu!

Parce que c’est l’occasion de se refaire une bonne petite lecture «de classe» de la position du clan Fillon. S’agissant de sauver la droite «droite», on a lâché du lourd, et sans rire.

Les révélations du Canard ont d’abord été qualifiées de «misogynes». On s’attaque à la femme du présidentiable. A la suite de quoi Gérard Longuet, député de la Meuse, figure historique de la droite assumée, a cru bon de commenter: «Penelope Fillon voulait se distinguer des couples très politiques où le conjoint est en première ligne et partage le feu des médias la notoriété». Ce noble avocat de la cause de la femme bourgeoise s’est aussi fendu d’un humanisme confondant: «François Fillon a une responsabilité vis-à-vis de celle qui s’est d’une certaine façon sacrifiée pour lui, pour qu’il puisse avoir une circonscription tenue, une vie équilibrée, un soutien parce que dans la politique, il y a beaucoup de solitude, beaucoup d’épreuves».

On respire un bon coup avant de déguster à la table du malheur de celle qui «dans le secteur privé, compte tenu de sa formation, aurait certainement gagné deux fois plus qu’elle n’aurait gagné en tant qu’assistante de son mari». De sa demeure de la Sarthe, où elle se demande encore si c’est «un château ou un manoir» (Paris Match), Penelope avait soin de sa progéniture, autant que le papa, et donc «On peut avoir de jeunes étudiants qui se tournent vers leur père en disant: “Toi qui peux tout, tu peux peut-être nous aider à travailler.” Ce sont des choses qui arrivent dans toutes les bonnes familles.» dixit Longuet.

Affiche de 4m sur 3 réalisée par Michel-Ange Flori, publicitaire de La Seyne que le Penelope Gate a outré.

Une larme, svp, car Fillon a de la reconnaissance maritale: «Depuis le début, Penelope est à mes côtés, avec discrétion, avec dévouement. J’ai construit mon parcours avec elle. Nous n’avons rien à cacher, notre seul compte en banque est au Crédit agricole de Sablé-sur-Sarthe.»

Dans un registre moins classy, Bussereau, le Charentais: «Si on interdit pour les hommes politiques d’employer leurs conjoints, il faudra le faire pour les épiciers, pour les bouchers.» L’étalier appréciera. Quant à sa conjointe, elle pourra rêver du métier de collaboratrice parlementaire car, selon le président du Sénat, Gérard Larcher, «un collaborateur parlementaire — c’est un motif de fierté — gagne en moyenne 3.250 euros brut pour les femmes et un peu moins de 3.000 euros pour les hommes. C’est un des seuls cas où les femmes sont mieux traitées que les hommes!».

Penelope, en fine analyste, intervient dans les documents (officiels) de propagande de Fillon, pour corroborer le propos: «Globalement, les femmes sont de mieux en mieux considérées. Elles sont mieux représentées dans le monde professionnel et peuvent participer de manière plus active à la vie de la société. Mais je crois aussi qu’il reste beaucoup à faire. En effet, souvent la charge de travail des femmes est double du fait du cumul de leur activité professionnelle et de leur statut de mère. D’une certaine manière, elles ont deux emplois».

Le charme discret de la droiticature

Nul besoin de se fendre d’analyses approfondies pour remettre l’affaire en contexte. Puisons dans la littérature de campagne de Fillon. Un conseil: ce sont souvent des phrases toutes faites, vous les entendez dans tous les discours politiques mainstream, méfiez-vous désormais de tout discours qui semble «évident».

Si c’est lui qui le dit…
e

LE COURAGE DE LA VÉRITÉ est à la fois le slogan de la campagne de Fillon et le titre de son journal de campagne.

(sic!!!) VOUS EN AVEZ ASSEZ DES MENSONGES ET DES FAUX-SEMBLANTS. VOUS VOULEZ LA VÉRITÉ, JE VOUS L’AI TOUJOURS DITE.
Je veux restaurer la confiance entre les Français et ceux qui gouvernent.
Chaque personne recevant une aide publique doit se sentir investie de devoirs, à commencer par le premier d’entre eux: celui de respecter les lois de la République.
Pour les jeunes, je compte faire de l’alternance l’une des priorités essentielles de mon quinquennat car l’expérience le montre: c’est le meilleur moyen pour accéder à l’emploi.
Il y a plusieurs pistes sur lesquelles se pencher afin d’améliorer la condition de la femme dans le monde de l’entreprise. La première est liée aux inégalités salariales (en moyenne 25 % d’écart de salaire mensuel). Il faut donc favoriser le rattrapage mais soyons honnête ce n’est pas l’État qui peut en décider seul.
Je n’accepte pas que pour être propriétaire, il faille être bien né ! Beaucoup de Français voudraient acheter un logement mais il est devenu quasi impossible d’acheter dans les grandes villes sans un apport de la famille.
­Permettre à l’employeur de proposer un nouveau contrat de travail avec des modalités de rupture prédéfinies et progressives .
Je pose un principe: l’activité doit toujours payer plus que l’assistance.
(sic!!!) LA RÉPONSE À LA COLÈRE DES FRANÇAIS DEMANDE UN CHANGEMENT DES COMPORTEMENTS POLITIQUES: EXEMPLARITÉ, MODESTIE, HUMILITÉ, SINCÉRITÉ, RESPECT DE LA PAROLE DONNÉE.
La responsabilité suppose de l’exemplarité. Ces dernières années, un certain nombre d’affaires sont venues donner aux citoyens le sentiment que leurs représentants se croyaient au-­dessus des lois. Avec l’affaire Cahuzac, le pire fut atteint. D’autant qu’elle a porté un préjudice grave à des milliers d’élus qui, au niveau local en particulier, sont exemplaires de dévouement et de générosité.
Je suis un élu du peuple qui a grandi dans une famille avec des valeurs.
Disons les choses: il y a une impunité grandissante en France qui s’est développée à cause de l’impuissance de l’État. Culture de l’excuse, encombrement des tribunaux, manque de places de prison ont encouragé un laxisme ambiant.